Vente de terrain en Belgique : la bonne méthode à entreprendre

Vente de terrain en Belgique

Que ce soit pour une accession à la propriété foncière, une direction de capital, une concrétisation de projet ou un simple investissement, la vente d’un terrain doit suivre une règle bien déterminée. Celles-ci ont pour intérêt de mener à bien le positionnement du titre sur le marché, mais également d’éviter tous les pièges potentiels. Pour plus de précisions à ce sujet, cet article révèlera les étapes d’une vente de terrain en Belgique selon des conseils d’expert.

Estimer le coût du terrain à vendre

En analysant la superficie, l’emplacement et les accessibilités du terrain, le vendeur doit savoir déterminer sa valeur vis-à-vis de la concurrence. Il doit alors être en mesure de donner une meilleure fourchette de prix à son bien. Pour cela, il est même conseillé de faire appel à un expert foncier, à un promoteur immobilier ou des professionnels dans le secteur. Pour répondre à la question « comment vendre mon terrain à la perfection », il est important de connaître le cours du marché ainsi que le coût du mètre carré.

Faire une étude de faisabilité du projet de vente

Avant de se lancer dans n’importe quelle opération, il faut se rendre à la mairie pour discerner le plan d’urbanisme local (PLU). L’étude de faisabilité d’une vente de terrain repose sur ces documents. Il est alors important de tenir compte de tous les détails affichés dans ce dossier. Une fois la consultation du PLU terminée, il ne reste plus qu’à élaborer son plan d’attaque pour la mise en vente. Pour cela, il faut déterminer si le terrain fait partie d’une zone constructible ou non. La surface minimale aménageable est également à évaluer dans cette étape.

Faire appel à un géomètre-expert

Suite à l’étude de marché, le service d’un géomètre est indispensable pour prendre les mesures du terrain. Il s’assurera également du bornage de la propriété en question en se basant sur les documents du titre foncier. En cas de litige entre plusieurs propriétés, celui-ci va réaliser un bornage contradictoire en faisant réunir tous les propriétaires concernés par l’action. Son intervention ne se termine qu’après la signature du procès-verbal de bornage.

Ne pas se limiter sur les stratégies de vente

Pour vendre un terrain efficacement en Belgique, il faut se rendre sur toutes les formes de marché disponibles : annonces publicitaires, vitrine de vente immobilière, sites internet, médias, réseaux sociaux, etc. Toutefois, il faut que la stratégie utilisée pour sa promotion soit impeccable et bien accomplie. Se rapprocher des professionnels du bâtiment peut également s’avérer pour vendre son terrain efficacement et rapidement.

Faire quelques travaux d’aménagement

En réalisant tous les travaux nécessaires à la bonne tenue de son terrain, on peut optimiser son prix de vente. Il est alors important de valoriser sa propriété avant de le mettre en vente. Pour ce faire, il faut s’attaquer aux faiblesses du bien. Dans cette optique, tous les paramètres techniques du titre doivent être mis en conformité aux règles d’urbanisme pour avoir une meilleure visibilité sur le marché. Cela est pour apporter des touches positives sur le coût de la transaction.

Be the first to comment on "Vente de terrain en Belgique : la bonne méthode à entreprendre"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.