Les meilleures astuces pour réduire les frais de copropriété

travaux de copropriété

Trouver un syndic pour la gestion et les travaux de copropriété devient actuellement une chose courante dans le domaine de l’immobilier. Cependant, la plupart de ces professionnels imposent des honoraires assez élevés.

Outre cela, certains syndics ont également tendance à privilégier des prestataires qui leur sont favorables. Ce qui augmente souvent les frais de copropriété, surtout si les travaux envisagés sont de grandes envergures.

Demander plusieurs devis sur les travaux

Les travaux de rénovation et d’entretien sont incontournables dans la vie d’un immeuble en copropriété. Une des solutions les plus intelligentes pour limiter le budget pour ces travaux consiste à démarcher soi-même différentes entreprises. Il devient alors plus facile d’évaluer le montant du devis proposé par le syndic.

À noter que le gestionnaire de copropriété est généralement payé au prorata du montant des factures. Plusieurs entreprises proposant des travaux de copropriété sont visibles sur internet. Parmi ces dernières se trouvent par exemple https://hosmose.be/, syndic-one et bien d’autres encore.

Exiger l’exécution rapide des travaux déjà payés

En général, les copropriétés ne disposent pas de comptes séparés. Ce qui donne au syndic la possibilité de faire fructifier pour son propre compte la trésorerie des copropriétaires pour le financement des travaux de copropriété prévus.

Dans le cas d’une absence de contrôle de la part des copropriétaires, il peut rallonger la durée de réalisation des travaux. Il disposera ainsi de plus de temps pour bénéficier des sommes déposées. C’est pour cette raison qu’il est fortement conseillé d’exiger la réalisation rapide des travaux déjà payés.

Contrôler les frais de gestion courante

Il faut savoir que certains syndics n’hésitent pas à ajouter des frais correspondants à des actes non compris dans leur forfait. Il est alors primordial de vérifier la facturation de la gestion courante. Normalement, les services de base ne devront pas apparaître en surplus dans la facture de la prestation.

En effet, il existe une liste de tâches qui doivent obligatoirement faire partie du service de la gestion courante. Dans le cas où le syndic facture des prestations en plus de cette gestion, il est possible de demander un remboursement.

Bien choisir les horaires des assemblées générales

La tarification de la gestion de l’assemblée générale s’avère souvent confuse dans les contrats de syndic. Dans certains cas, il peut y avoir une surfacturation pouvant aller jusqu’à 50 % des honoraires lorsque la réunion se tient après 18 h. Le mieux serait d’éviter les rendez-vous tardifs pour l’assemblée.

Outre cela, certains syndics ont également tendance à facturer la location de la salle et des accessoires utilisés pour la tenue de l’assemblée générale. En général, ces dépenses devront être comprises dans les frais de gestion courante étant donné que l’assemblée générale est obligatoire.

Limiter la durée de contrat avec le syndic

Pour minimiser les frais de copropriété, il est souvent conseillé de limiter la durée de contrat avec le syndic. En effet, la durée de ce type de contrat ne peut pas dépasser les 3 ans renouvelables.

Toutefois, il est recommandé d’opter pour des contrats de plus courtes durées. Cette option permet de maintenir une certaine pression sur le syndic. Une telle alternative permet également de remplacer facilement le professionnel en cas de litige.

Be the first to comment on "Les meilleures astuces pour réduire les frais de copropriété"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.