Guide pour surélever sa maison

surélever sa maison

Comptant parmi les solutions d’agrandissement d’une maison, la surélévation est le meilleur moyen de gagner un espace habitable supplémentaire dans un lieu d’habitation où l’on se sent à l’étroit. Étant donné l’ampleur d’une telle entreprise, il est plus que recommandé de bien préparer chacune des démarches permettant la réalisation du projet pour surélever sa maison.

La surélévation d’une maison en quelques mots

Par définition, la surélévation d’une maison consiste à ajouter un étage supplémentaire à une structure existante sur toute ou partie de sa superficie totale. Pour ce faire, la charpente ainsi que la toiture doivent être démontées avant d’être remises en place une fois l’extension réalisée. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles certains ménages choisissent de surélever sa maison. L’on peut recourir à cette méthode pour optimiser la luminosité de la maison, pour aménager un comble utilisable ou encore pour agrandir une maison sans toucher à la taille du jardin.

Demander l’avis d’un architecte

Au même titre qu’une nouvelle construction, la surélévation maison ne doit être effectuée que sous la surveillance d’un architecte. En effet, certains aspects techniques du projet échappent complètement à un œil non expert comme la faisabilité de celui-ci, le plan de l’extension, le choix des matériaux … Son aide est également indispensable pour les démarches administratives et l’obtention du permis de construire.

L’étude des règles d’urbanisme

Une fois l’avis de l’architecte obtenu, l’on peut enfin passer à la phase de conception du projet. Cela commence par l’étude des règles d’urbanisme locales qui sont retracées dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) dans lequel l’on retrouve les règles relatives au choix de matériaux, la hauteur maximale autorisée du bâtiment, le type de construction ou encore les coefficients d’occupation des sols et d’emprise au sol … Il est à noter que le non-respect de ces règles empêche tout démarrage des travaux.

La fixation des coûts des travaux

Parce qu’il est impossible de mener à bien un projet de surélévation sans en connaître les coûts, il faut donc prendre en compte les tarifs pour de tels travaux et de trouver les moyens de financement adéquats le cas échéant. Pour faire simple, l’on peut dire que la surélévation d’une maison coûte au minimum dans les 1000 euros le mètre carré, un prix qui peut vite grimper jusqu’à 2200 euros. Pourtant, il faut aussi tenir compte de la taxe d’aménagement et des impôts locaux après les travaux.

L’étude de faisabilité et le permis de construire

L’étude de faisabilité est l’étape par laquelle l’on détermine si la construction déjà existante peut supporter le poids de l’extension. Afin de faciliter les choses, et pour des raisons purement esthétiques, il est plus simple d’opter pour une extension à ossature en bois – voir cette page pour avoir une idée du résultat final – et non en béton. Cette étude doit idéalement être réalisée soit par un bureau d’étude, par un ingénieur ou par un architecte. Si le projet est validé, il vous faudra déposer une déclaration préalable de travaux à la mairie, la démarche la plus rapide, ou bien effectuer une demande de permis de construire qui prend beaucoup plus de temps.

Be the first to comment on "Guide pour surélever sa maison"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.