Chauffe-eau électrique, quand faut-il le remplacer ?

chauffe_eau

Le chauffe-eau a une durée de vie moyenne de 10 à 15 ans, toutefois, lorsque certains signes de vétusté apparaissent, il faut le remplacer. Température d’eau en baisse, présence de rouille… voici tous les symptômes qui font état d’un chauffe-eau ancien.

Changer de chauffe-eau, les facteurs déterminants

Sollicité au quotidien, le chauffe-eau peut montrer peu à peu des signes de fatigue et devra être remplacé. Parmi les facteurs pris en considération par le plombier, il y a les dysfonctionnements à répétitions qui confirment que l’appareil est vétuste.

  1. La température de l’eau baisse

Il faut penser à changer de chauffe-eau électrique lorsque l’eau est de moins en moins chaude. Cette baisse de température, lorsqu’elle est continue et progressive est un véritable indice d’usure. Toutefois, dans une situation moins grave, ce type de dysfonctionnement pourrait aussi être dû à d’autres problèmes.

  • La rouille présente dans l’eau

Une eau chaude moins limpide que d’habitude est principalement due à la présence de rouille dans le réservoir du chauffe-eau. C’est le signe le plus visible et d’ailleurs le plus inquiétant qui fait état de l’usure de l’appareil. En plus des risques sanitaires, la rouille peut aussi infecter les canalisations et les différents appareils.

  • La quantité d’eau chauffée diminue

Autre situation inquiétante, la quantité d’eau qui diminue fait également état de la vétusté de l’appareil. En effet, le chauffe-eau électrique doit toujours fournir une même quantité d’eau. Cette situation fait donc état d’un chauffe-eau vieillissant qu’il faudra remplacer sous peu.

Ce sont les trois indices les plus communs qui permettent de savoir si le chauffe-eau est vétuste. Toutefois, il faut aussi prendre en compte d’autres symptômes qui sont moins ou plus importants selon le type de chauffe-eau.

Comment remplacer un chauffe-eau électrique ?

Lorsque les différents symptômes faisant état de l’usure se manifestent ou lorsque le chauffe-eau électrique atteint 10 ou 15 ans, l’installation d’un nouveau s’impose.

  • Désinstallation du chauffe-eau vétuste

Depuis la vanne d’arrêt, il faut au préalable couper l’alimentation en eau de l’appareil. Ensuite, le chauffe-eau devra être vidangé en utilisant l’eau chauffée pour diverses tâches. Le robinet d’eau chaude ainsi que celui destiné à la purge se trouvant au niveau du groupe de sécurité devront être ouverts. Au bout de 1 h 30, l’eau du chauffe-eau va s’évacuer depuis le groupe et le siphon.

  • Choix de l’emplacement

À Antony, le plombier se base sur plusieurs critères tels que la proximité au point de puisage, à l’abri du gel et de l’humidité. Ainsi, le plombier Antony garantit le bon rendement et la longévité de l’appareil.

  • Fixation du chauffe-eau électrique

Le chauffe-eau pourra être fixé au mur (porteur ou non), à l’emplacement choisi. Pour un nouvel emplacement, il faut prévoir à proximité une alimentation électrique, une évacuation des eaux usées, une alimentation en eau froide et un début du réseau d’eau chaude.

  • Le raccordement hydraulique

Le raccordement hydraulique consiste dans un premier temps à raccorder l’appareil à l’arrivée d’eau froide en serrant un groupe de sécurité suivi de l’installation d’un siphon et l’installation d’un flexible d’arrivée d’eau sur le groupe de sécurité. Quant à la sortie d’eau chaude, il suffit de fixer le raccord diélectrique et effectuer la connexion du flexible de sortie.

  • Le raccordement électrique

Il suffit de disposer d’une prise dédiéepour effectuer le branchement du chauffe-eau. Ensuite, il faut régler la température de l’appareil.

Après toutes ces étapes, il faut mettre en service l’appareil et attendre quelques heures avant qu’il puisse fonctionner correctement.

Be the first to comment on "Chauffe-eau électrique, quand faut-il le remplacer ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.