Brasage du cuivre : est-ce toujours nécessaire ?

soudage-cuivre

Le brasage est un type de soudure réalisé à haute température. Ce procédé consiste à souder deux tuyaux en cuivre, ou plus couramment, un tuyau et un raccord en cuivre, ou en laiton. Depuis le bannissement du cuivre sur les chantiers de construction de logements neufs, la soudo-brasure reste une pratique très utilisée en région parisienne.

Objectifs du brasage

En plomberie, le brasage consiste à assembler un tuyau et un raccord à l’aide d’un chalumeau et d’une lampe à souder. Généralement, ce procédé est utilisé en plomberie pour assembler les matériaux en cuivre ou en laiton.  La soudo-brasure se raréfie dans la construction de bâtiment, cependant, elle est toujours nécessaire, du fait que des centaines de bâtiments sont équipés de plomberie en cuivre. Plombier Montreuil fait partie des rares entreprises à maîtriser l’ouvrage réalisé par brasure, d’où, ses sollicitations fréquentes et quotidiennes. A noter que les brasures de cuivre et de laiton sont les moins coûteuses et se réalisent à une température de fusion comprise entre 700 °C et 1 180 °C. Il s’agit de brasure forte car, rappelons-le, il existe plusieurs. Aussi, si on veut essayer de braser comme le ferait un artisan professionnel, il faut se munir des équipements de protections tels un casque LCD et des gants et manchettes de protection.

Brasage : les précautions

Le brasage consiste à établir une liaison métallique entre deux métaux. Cette liaison  dépend de l’action capillaire auquel il faut prêter une attention particulière. Il est conseillé de se former à la soudure avant de réaliser le brasage. Il faut suivre des étapes précises, principalement en termes de brasage manuel réalisé au chalumeau. Tout ce qui au sujet du brasage manuel s’applique aussi bien au brasage réalisés dans les industries. En somme, les mêmes étapes de brasage doivent être considérées, mais elles peuvent être réalisées d’une manière différente. Le brasage est une opération de pointe utilisée en aéronautique et dans la construction navale. Les plombiers franciliens maîtrisant cette technique peuvent former les apprentis, en cas de besoin. Cependant, il faut garder en tête qu’une température de 700 ° est celle de la lave en fusion, d’ où, les précautions.

 

Be the first to comment on "Brasage du cuivre : est-ce toujours nécessaire ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.