Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente ?

diagnostics immobiliers obligatoires

Les diagnostics obligatoires pour la vente d’un logement sont nombreux. Une mission qui peut s’apparenter à un parcours du combattant, mais heureusement des diagnostiqueurs professionnels vous accompagnent tout au long de ces démarches. Démarches techniques qu’ils maîtrisent sur le bout des doigts et peuvent mener en toute impartialité. Ces documents sont très utiles puisque riches en information pour les potentiels acquéreurs. Ils les informent sur l’état du bien en vente et sur ses caractéristiques. Un gage de qualité et une formalité pour les vendeurs qui connaissent bien le produit qu’ils mettent en vente, ses forces et ses faiblesses.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

 En 2021, ce ne sont pas moins de 9 diagnostics qui peuvent être obligatoires, selon la date de construction de votre bien. Ils portent sur différents aspects des biens immobiliers et le coût total peut s’avérer élevé. Certaines entreprises proposent des solutions complètes pour effectuer l’ensemble de ces diagnostics. Une solution souvent plus avantageuse financièrement que de gérer le tout acte par acte.

Jusqu’à 9 diagnostics immobiliers peuvent donc être obligatoires, ce sont les suivants :

  • Le diagnostic Loi Carrez : ce diagnostic a pour but de déterminer avec précision la superficie du bien mis en vente. Une superficie calculée là où la hauteur sous plafond est au moins d’1,80 mètre.
  • Le diagnostic performance énergétique : aussi connu sous son abréviation, DPE. Il permet de déterminer les besoins énergétiques du bien.
  • Le diagnostic amiante : il est obligatoire pour tous les logements ayant bénéficié d’un permis de construire avant Juillet 1997.
  • Le diagnostic plomb : il est obligatoire pour la vente de logements dans les immeubles d’habitation d’avant 1949.
  • Le diagnostic termites : un diagnostic obligatoire si le bien se situe dans une zone à risque.
  • Le diagnostic d’état des risques naturels : valable 6 mois, il mesure notamment le niveau de risque naturel, sismique et cyclonique
  • Le diagnostic gaz : il n’est nécessaire que pour les biens équipés d’installation de plus de 15 ans.
  • Le diagnostic électrique : comme pour le gaz, seuls les biens dont les équipements datent de plus de 15 ans y sont soumis.
  • Le diagnostic assainissement non collectif : il concerne les rares biens qui ne sont pas raccordés au tout à l’égout

D’autres diagnostics facultatifs peuvent être réalisés, comme le diagnostic Internet et mobile. Il fait l’état des lieux de la situation du bien en matière de connectivité. Lorsqu’il est positif, c’est évidemment un avantage supplémentaire.

Qui est en mesure de réaliser ces diagnostics ?

Ces opérations étant obligatoires, les entreprises de diagnostiqueurs pullulent. La demande est de plus en plus forte puisque les ventes de biens ne cessent d’augmenter. Les experts doivent bénéficier d’une certification pour pouvoir mener à bien leurs missions d’expertise. Ils peuvent aussi vous informer des travaux à réaliser pour optimiser le prix de vente du bien en question.

L’offre étant très large, il convient de faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis. Les services et tarifs offerts par ces entreprises varient mais leur impartialité est toujours de mise. L’analyse se fera dans tous les cas avec un œil neutre.

Be the first to comment on "Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.