Les points à prendre en compte avant de choisir un syndic de copropriété

Faire administrer son bien en copropriété par un syndic professionnel est de plus en plus courant. C’est un moyen de faciliter la gestion de son patrimoine et de valoriser ses avoirs. Mais encore faut-il savoir bien choisir son syndic.

Le rôle d’un syndic professionnel

Un syndic est un prestataire qui décharge les copropriétaires de l’administration technique et pratique d’un bâtiment. Il s’occupe du payement des factures et des salaires du personnel de la résidence. En outre, il identifie les différentes rénovations à mener et se charge du pilotage des ouvrages en cas de besoin.

Combien même le syndic a toute compétence en ce qui concerne le management, il n’a pas autorité à prendre les décisions importantes concernant le bien immobilier. Pour le vote de budget, les changements dans les règlements de copropriété, les travaux d’entretien de grande taille, il devra se référer aux copropriétaires. Ainsi, malgré l’intervention d’une société étrangère, ceux qui s’engagent sur une quote-part de l’immeuble ont une main mise sur le fonctionnement de leur bien.

Une personne à l’écoute, un conseiller précieux, le rôle d’un syndic peut revêtir diverses formes. Son but est d’assurer le confort des locataires et de faciliter la vie des propriétaires.

Troquer une agence de syndic contre les logiciels de gestion immobilière

Les sociétés de syndics sont largement devancées par le syndic en ligne (comme http://www.syndics.info/) actuellement dans la gestion de la copropriété. En effet, plus modiques et plus pratiques, les nouvelles technologies appliquées à la copropriété semblent pendre de plus en plus de place sur le devant de la scène.

Selon les sondages, plus de 10 000 biens sont désormais gérés par des programmes en ligne. Des prestations performantes, des rapports de réunions disponibles en toute heure, des agendas des futures assemblées consultables en ligne, voire même un livre comptable transparent : qui dit gestion par un syndic de qualité prend maintenant compte de tous ces points.

À cela s’ajoute une facilité d’utilisation. De simples codes d’accès et l’identifiant adéquat ouvrent les portes d’une interface unique sur laquelle seront accessibles toutes les informations sur la gestion de l’immeuble. L’adoption de cette technologie n’empêche cependant pas le recours à un syndic. Cela est même conseillé puisque ces logiciels restent des outils.

Be the first to comment on "Les points à prendre en compte avant de choisir un syndic de copropriété"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.