Faire sa bière à la maison

bière

Voilà un article où il vous sera possible d’apprendre à brasser la bière à l’aide de nombreux informations tirés d’origines variées… Synthétisés et mis en forme pour simplifier autant que faire se peut l’apprentissage et l’expérience de fabricant de bière débutant. L’utilisation de la machine à bière fera de vos réceptions une sortie comme dans un vrai pub anglais.

Comment faire une bière maison ?

bièreDécouvrez le Guide de brassage et procédés pour faire sa bière pour fabricant de bières débutants.

De toute évidence, vu que vous allez vous perfectionner au fur et à mesure de votre expérience… Nous ferons évoluer les articles systématiquement pour vous assister toujours plus loin à l’intérieur de vos réalisations.

Puis-je rater ma bière ?

Voici la question qui ressort la plupart du temps, et à juste titre une des 1ères à se poser. A ce moment-là soyez immédiatement tranquillisés : si vous faites parfaitement les recommandations à l’intérieur des phases de la mise en œuvre, il sera presque difficile de manquer sa bière.

Toutefois, il arrive quelques fois que de petites maladresses aient un effet sur l’élément fini. Voilà un petit nombre d’exemples que nous ajouterons en fonction des cas abordés :

Une médiocre stérilisation du fermenteur est en mesure de laisser un petit nombre de bactéries vivantes à l’intérieur du bière (nommées ferments (levures) sauvages). Ces ferments (levures) sauvages ne seront pas tous négatifs et certains donnent des saveurs très recherchées, bien qu’ils soient peu faciles à « dompter ». Si le fermenteur a le malheur de ne pas être correctement stérilisé et en fonction des modalités de fermentation, la bière a de grandes chances d’avoir une saveur déplaisante créée par ces substances non attendues. Il faut donc bien stériliser !

Dans le même style, vous pourrez trouver un problème semblable lors de remplissage de la bouteille. En principe, quand la bière a passé les 3 1ers jours de fermentation, la composition de l’alcool et du houblon empêche la majorité des transmissions. Toutefois, une bouteille mal nettoyée est quelques fois coupable de goûts déplaisants.

Du sucre dans la bière ?

Soyez vigilant à ne pas employer énormément de glucose de table lors du brassage. Vous allez nous dire qu’à l’intérieur de nos procédures, il sera dit que vous pourrez employer du glucose blanc ou cassonade pour le remplissage de la bouteille. Et là, oui, parce que le volume de glucose ne sera pas approprié pour transmettre la saveur spécifique à la bière.

Cependant, si vous placez en plus du glucose en poudre ordinaire en lieu et place du concentré de malt ou du glucose de brassage, le volume devra être essentiel avec des goûts cidreux qui seraient susceptible d’apparaître, ce qui sera la majorité du temps extrêmement fâcheux pour la saveur recherchée.

On emploie surtout le glucose de table blanc en poudre pour le remplissage de la bouteille.

Ne placez pas les ferments (ferment (levure)s) immédiatement à l’intérieur du moût ! Ils seront vivants et une chaleur si élevée les détruirait presque immédiatement. Et nous par la même occasion ! Ce sera pour cette raison que nous vous dirons de les compléter une fois la préparation déjà refroidie. Attendre 25°C maximum pour les mettre, à la suite de l’ajout de l’eau froide à l’intérieur du fermenteur.

La fermentation

Faites attention aussi à tenir les modalités de fermentation à l’intérieur des limites des chaleurs préconisées.

Sinon 2 événements peuvent se produire :

Si la chaleur devient énormément froide, les ferments (levures) vont s’endormir et empêcher de faire évoluer le mélange. Par conséquent la bière ne pourra pas en être une, parce qu’elle n’aura pas pu fermenter.

Si la chaleur de fermentation devient énormément élevée, les ferments (levures) vont cependant faire évoluer les goûts qu’ils vont dégager… Et ce ne sera pas les goûts recherchés (on retrouvera aussi ce côté cidreux).

Be the first to comment on "Faire sa bière à la maison"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.