5 techniques pour éviter les arnaques d’un prêt immobilier

Il est très fréquent d’entendre sur les forums des personnes qui se plaignent des arnaques et pièges des crédits immobiliers. En effet, il arrive souvent que les emprunteurs sont étonnés après la conclusion du contrat. Certaines conditions ne sont pas exactement ceux à quoi ils s’attendaient ou aussi des frais en sus sont dus. Pour vous aider à éviter les arnaques lors d’un prêt immobilier, voyons quelques astuces à travers cet article.

Bien comprendre le fonctionnement du taux d’intérêt choisi

Avant tout, il faut parfaitement comprendre comme le taux d’intérêt de votre crédit fonctionne. Que vous choisissiez un taux fixe ou un taux variable, là n’est pas la question. En effet, certaines personnes se sont retrouvées avec un taux révisable suite au contrat alors qu’elles s’attendaient à un taux fixe. N’hésitez pas à opter pour le crédit en ligne. Vous pouvez y trouver la meilleure offre de prêt entre particulier à taux avantageux. Toutefois, méfiez-vous des taux exagérément attractifs.

Bien choisir l’assurance emprunteur

La plupart des établissements de prêt demande une garantie en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité temporaire de travail. C’est tout l’intérêt d’une assurance emprunteur. Pour éviter les sommes pièges, voyez bien avec l’assureur les options que vous pouvez enlever. Par exemple, il y a la garantie perte d’emploi. De plus, il ne faut pas hésiter à comparer les offres. En effet, vous n’êtes pas obliger de contracter celui de la banque, vous pouvez choisir une assurance plus avantageuse pour vous.

Opter pour le cautionnement plutôt que l’hypothèque

Aujourd’hui, il n’est plus possible d’éviter l’exigence de cautionnement. Si l’hypothèque est souvent la proposition donnée par les établissements bancaires, il est préférable de choisir le cautionnement. Ce dernier est certainement moins cher que l’hypothèque et ainsi plus avantageux pour l’emprunteur. Pour votre prêt immobilier, vous avez le libre choix entre le cautionnement et l’hypothèque. L’organisme prêteur ne peut vous imposer ni l’une ni l’autre.

Faire attention aux différents frais et pénalités

Il est important de bien comprendre les différents frais qui découlent de l’opération de crédit. Par exemple, il y a les frais de dossier qui peuvent varier entre 0,4 à 1% du montant total du prêt. Si vous avez des frais de dossier assez conséquent, sachez que vous pouvez négocier cette somme. Avec un bon profil emprunteur, il est même possible de les supprimer. Entre autres, il faut prendre conscience des éventuelles pénalités dans le cas d’un remboursement anticipé par exemple.

Penser à comparer les offres avant de souscrire le prêt

Le prêt immobilier est un engagement assez important qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour éviter au maximum les arnaques, prenez le temps de comparer les offres qui s’appliquent sur le marché. En effet, que ce soit pour les taux, les mensualités et les durées, les organismes de prêt et les banques proposent différentes formules. Ainsi, en comparant bien les propositions, vous pouvez trouver le prêt immobilier idéal selon vos besoins et votre capacité d’emprunt.

Be the first to comment on "5 techniques pour éviter les arnaques d’un prêt immobilier"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.