Vente à réméré : une démarche pour la restauration des dettes

Lorsque vous êtes fiché dans le Banque de France, vous ne pouvez plus souscrire un crédit. Mais que faire quand tous les organismes financiers vous tournent le dos alors que vous avez besoin d’argent ? Il existe une solution : la vente à réméré.

Zoom sur la vente à réméré

La vente à réméré est une procédure de vente d’un bien immobilier qui consiste à céder la maison à un investisseur à un prix inférieur au tarif moyen appliqué sur le marché. Après la vente, l’ancien propriétaire peut continuer à occuper les lieux en échange d’une indemnité d’occupation (qui est généralement supérieure au loyer mensuel du bâtiment). De même, c’est également une vente avec faculté de rachat, c’est-à-dire la personne surendettée peut récupérer son bien s’il arrive à réunir la somme nécessaire dans les délais prévus. Dans le cas contraire, il perdra définitivement sa maison. En tout cas, l’individu dispose d’un laps de temps pour améliorer sa situation financière, car la durée de la vente à réméré peut s’étaler jusqu’à 5 ans.

Comment restaurer les dettes avec la vente à réméré ?

Tout d’abord, avant d’opter pour la vente à réméré, sachez que la valeur de votre bien immobilier doit être supérieure à la totalité de vos dettes, sinon la transaction ne serait qu’une perte de temps et d’argent. Ainsi, vous devriez trouver un investisseur à qui céder le logement. De la sorte, après avoir conclu la vente, le montant obtenu va servir à acquitter l’ensemble de vos dettes et le reliquat sera conservé en toute sécurité par le notaire. D’ailleurs, vous en aurez besoin pour compléter vos fonds au moment du rachat. Une fois payé, il ne vous reste plus qu’à attendre que votre nom ne soit plus fiché dans les bases de données des Banques de France (dans un délai de 2 mois normalement) pour souscrire un nouvel emprunt pour financer votre résidence.

Petits conseils !

Dès que votre situation s’améliore, évitez de refaire les mêmes erreurs. Faites en sorte que votre nom ne soit plus fiché dans les Banques de France une seconde fois.

Après avoir réglé vos dettes, stabilisez votre situation professionnelle si vous voulez récupérer votre bâtiment rapidement.

Si vous hésitez sur votre capacité à racheter votre bien, bannissez la vente à réméré, car vous allez céder votre logement à un prix très bas, et vous devriez également payer une indemnité d’occupation très élevée. Cherchez d’autres solutions. Sinon, la cession définitive pourrait être la meilleure alternative, puisque vous pourrez ainsi vendre votre maison aux plus offrants.

Be the first to comment on "Vente à réméré : une démarche pour la restauration des dettes"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.