Le marché immobilier breton se porte bien après le confinement

marché immobilier breton

Après 2 mois de confinement sur toute la France, le marché immobilier en Bretagne se porte bien et l’intérêt des acquéreurs pour cette région n’a pas baissé. Bien au contraire, les 2 mois d’enfermement ont donné des envies d’ailleurs pour de nombreux Français qui souhaitent changer d’air et profiter d’un environnement au plus près de la nature. La Bretagne comme d’autres régions, fait partie des zones qui attirent des citadins à la recherche de verdure, d’un extérieur ou la proximité de la mer. 

Des acquéreurs bloqués mais actifs

Durant les 2 mois de confinement, le marché immobilier s’est totalement arrêté puisque les visites physiques de biens n’étaient plus réalisables et les études des notaires, les banques et les diagnostiqueurs étaient fermés. Pour les vendeurs, la période fut troublée, ne sachant pas trop quelle stratégie adoptée. Du côté des acquéreurs, après des premières semaines calmes, les demandes de contact et d’informations sur les biens sont revenues avec un volume plus important que d’habitude. Les agences immobilières ayant mis en place les outils numériques ont pu garder le contact avec leurs clients. Cette période fut clairement un moment clé pour une reprise de l’activité au déconfinement. Les agences devaient anticiper la reprise de l’activité pour programmer les visites à venir et finaliser les dossiers signés avant le confinement.

Pourquoi la Bretagne attire les acquéreurs

La Bretagne est une très grande région qui compte notamment quatre départements qui sont : Le Morbihan, Finistère, Les côtes d’Armor et L’ille et Vilaine. La région de Bretagne de par sa grandeur présente divers avantages qui favorisent notamment l’achat immobilier dans la région en 2020. Avec le déploiement de la ligne à grande vitesse entre Paris et Rennes, la Bretagne se situe à moins de 2h de train de la capitale. En plus d’un déploiement important de la fibre optique, la Bretagne devient une région attractive pour les Franciliens à la recherche de nature et de télétravail.

Mais aussi les réductions des taux d’emprunts dans nombreuses villes de Bretagne. Comme vous aurez aussi un choix non négligeable quant aux villes où vous pourrez éventuellement investir notamment la ville de Rennes, Brest, Vannes, Lorient, Saint-Malo… Il existe plusieurs solutions intéressantes pour acheter en Bretagne. Pour les investisseurs, des villes comme Rennes, Vannes et Brest sont intéressants pour les petits appartements (studio, 2-3 pièces). De plus, son attractivité touristique, acheter une maison qui sera mise en location saisonnière peut-être une solution idéale pour avoir un pied-à-terre en Bretagne et préparer sa retraite. Les communes de Carnac, Quiberon, Concarneau, Le Conquet, Perros-Guirec et Saint-Malo sont des destinations appréciées des Français pour les vacances en Bretagne.

Pour Pierres et Mer, agence immobilière en Bretagne, spécialisé sur le littoral, “on constate une très forte attractivité des acquéreurs pour la Bretagne depuis plusieurs années. La recherche d’une vie au calme dans un environnement entre mer et campagne attire les acquéreurs. La difficulté du moment est de contenir les attentes des vendeurs dans les limites du possible avec une offre de biens à la vente qui se réduit”, explique Loïc boilevin. 

Be the first to comment on "Le marché immobilier breton se porte bien après le confinement"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.