La prise de terre, l’artisan électricien fait le point

prise-terre

La prise de terre est un élément de protection indispensable sur toute installation électrique. Conçu suivant certaines règles bien précises, cet élément pourra protéger les utilisateurs contre les électrocutions tout en neutralisant les éventuels champs électriques. Pour mieux comprendre les rôles de la prise de terre et connaitre comment elle est installée, voici tout ce qu’il faut savoir.

Les principaux rôles d’une prise de terre

La prise de terre est un élément qui sert à établir un contact permanent à la terre des installations, appareils ménagers et outils métalliques conducteurs de courant dans un logement. Toute installation électrique conçue par l’artisan électricien conformément à la norme NF C 15-100 doit disposer de cette prise qui permet de disperser le courant dans la terre en cas d’anomalie d’isolation. Connecté à un disjoncteur différentiel, cet élément va évacuer dans le sol, les fuites de courant tout en permettant de couper le secteur en cas d’anomalie.

La prise de terre assure en premier la sécurité des utilisateurs des installations électriques en éliminant tous risques d’électrocution dus aux défauts d’isolation. Pour assurer cette fonction, la prise de terre doit être accompagnée de la connexion à la terre des différents éléments métalliques. Aussi, ce dispositif sert à neutraliser les éventuels champs électriques qui peuvent se créer entre les structures métalliques dans un logement en cas de fuite de courant. La prise de terre est donc un élément clé de la protection des personnes contre les risques de transmission électrique.

Installer la prise de terre, a-t-on besoin d’un artisan électricien ?

L’installation de la prise de terre est un travail d’artisan électricien, toutefois, l’opération est assez simple, et pourra être réalisée seule. À Vanves, malgré la simplicité de la pose, beaucoup décident de confier l’opération à l’électricien Vanves afin d’assurer son efficacité.

  • Les éléments de la prise de terre

La prise de terre est composée d’un conducteur nu d’une résistance au plus égal à 100 ohms, soit d’un câble en cuivre, d’un feuillard en acier ou d’un piquet. Aussi, il faut prévoir un tube IRL de 80 à 100 mm de diamètre, une barrette de coupure.

  • La tranchée

À proximité d’un mur, plus précisément à côté du tableau électrique, il faut réaliser un trou au sol où sera réalisée l’installation de la prise de terre. Il faut un trou de 80 mm de diamètre au minimum dans lequel sera installé un tuyau en PVC.

  • L’installation du conducteur

Au centre du trou, il faut enfoncer le conducteur, entre 1,50 à 2 m de profondeur. Lorsque le conducteur est installé correctement et de façon horizontale, il faut effectuer le remblai du trou autour et autour du piquet.

  • Fixation de la barrette de mesure

Il faut percer le mur à l’aide d’un perforateur avant de cheviller les trous. La barrette y sera fixée avant qu’elle soit reliée au piquet.

  • Liaison entre la barrette et le piquet

Mais avant, il faut tracer l’espace entre le regard et la barrette avant de découper le tube dans lequel le câble sera installé. Ce tube muni du câble sera ensuite installé en s’assurant que le câble soit serré sous la bride du piquet et l’autre dans la borne inférieure de la barrette.

Lorsque l’ensemble de la prise de terre est en place, la connexion au disjoncteur différentiel devra aussi être réalisée par l’artisan électricien.

 

 

 

 

 

Be the first to comment on "La prise de terre, l’artisan électricien fait le point"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.