Faire la baie de Somme en vélo électrique

vélo électrique

Cette route figure dans les grands « points de vue » de France. Ce phénoménal estuaire donnant sur la manche contient en effet d’incroyables paysages protégés, à mettre à jour le temps d’un week-end, en 2 étapes à faire tranquillement en vélo électrique. Un circuit familial de près de 90 Km, avec un cheminement équilibré.

De Saint-Valery-Sur-Somme à Cayeux-sur-Mer en vélo électrique

Les restes des remparts font se souvenir de la puissance de Saint-Valéry-Sur-Somme, d’où est parti en 1065, Guillaume et sa flotte qui se lancèrent à la conquête de l’Angleterre. Démantelé, le château est maintenant une gentilhommière. Avançant en direction des hauteurs dans les petites rues faites en pavés avec son vélo-électrique, on contemple les encorbellements et colombages des maisons centenaires. De nombreuses fois démolie, l’abbaye crée en 622 ne présente plus qu’une bâtisse conventuelle. Le quartier préserve des fermettes pittoresques noir et blanc en torchis et briques. Regardant le cap Hornu, la chapelle des marins, ceinturée de murs en damier, mêle silex et calcaires.

Une 1ère piste pour circulation des vélos vous amène jusqu’au phare de l’avancée du Hourdel. Il côtoie un petit port de poche bien abrité. Avec le vent de l’océan, on y voit souvent une grande famille de phoques qui se relaxent sur les bancs de sable et les vasières. La baie de Somme, qui, d’antan, allait du Tréport à Quend, occupe une surface de 7 200 ha, avec une passe de 5 Km avec une mer qui parfois, se retire jusqu’à 14 Km, faisant ainsi la grande joie des pêcheurs de coquillages.

La Route blanche se faufile après abritée des dunes, ensuite le long de la forêt de pins de Brighton, pour parvenir dans la halte estivale de Cayeux-sur-Mer, qui a débuté en 1870. Elle a la plus longue promenade en planches en Europe (2 Km), et des dizaines d’habitacles de plage de toutes les teintes surplombent de grandes plages de galets. Aimée pour sa rudesse et sa pureté, cette pierre est utilisée depuis le cœur du 19ème siècle. A l’horizon, en prenant la direction du Tréport, se dessinent les falaises de craie d’Ault-Onival.

De Cayeux-Sur-Mer à Saint-Valery-Sur-Somme en vélo électrique

Quel bonheur de musardez un bon moment le long du rivage sur son vélo électrique. Dans les lieux naturels du Hâbled’Ault, un très grand lagon riche de 270 sortes d’oiseaux et de 250 espèces de plantes. On avance après coup dans les marécages à l’entrée des buttes du Vimeu. En roulant avec le vélo électrique devant les Forteresses de Lanchères et de Pendé… Le parcours arrive sur les splendides pièces d’eau de la cuvette de l’Amboise. Ensuite les résidences de Drancourt et de Neuville. Après avoir laissé derrière soi le coteau de Rossigny, on récupère les quais valéricains. Là il y a les magnifiques domaines des capitaines et des armateurs du 19ème siècle. Puis au même endroit on débute le canal maritime qui rejoint Abbeville, éloigné de 14 Km

À voir obligatoirement… Le Musée Picardie à Saint-Valery-Sur-Somme

Un retour au 19ème siècle rappelle les traditions et les coutumes des Picards. Avec une quarantaine d’animations et plus de 6000 outils avec une illustration interactive. Ainsi, on récupère visuellement, une école et un café du passé, les ateliers du vannier… Le travail du charron, le tour de main du serrurier, la technique du maréchal-ferrant, …

Be the first to comment on "Faire la baie de Somme en vélo électrique"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.