Comprendre les tarifs de l’électricité en Île-de-France.

circuit électrique

La décomposition des tarifs EDF met en évidence les éléments entrant en jeu dans la définition du prix de l’électricité. Fourniture, taxes et autres éléments du réseau font partie de ces éléments. Focus sur ces tarifs EDF et ce qui les définissent avec notre artisan informateur, un électricien établit dans la banlieue parisienne depuis une dizaine d’années.  

Rémunération du professionnel

Parmi les premiers éléments dissimulés dans la facture, on citera la rémunération du personnel. D’après les estimations, celui-ci correspond à 38% de la facture d’électricité. Ces 38% correspondent également à ce que l’on appelle la “part fourniture”. Ainsi, il faut savoir que la rémunération du fournisseur d’électricité correspond à 10%, à ajouter à cela la rémunération de la production, les coûts de commercialisation. La part fourniture prend également en compte la gestion de la relation-client et de la facturation. Cette part permet d’estimer la consommation réelle des ménages en fonction des compteurs. Mieux comprendre les tarifs de l’électricité en Île-de-France permet de savoir comment il faut procéder afin de réduire la consommation mensuelle, et occasionnellement, l’empreinte écologique du bâtiment.

Prix de Distribution

La distribution correspond environ à 27% de la facture. Voici les explications sur ces prix :

  • Tarifs d’acheminement de l’électricité
  • Distribution

Ces distributions représentent également une part importante des équipements de la facture en installation sanitaire. En France, ces deux activités sont en situation de monopole chez des entreprises partenaires d’EDF. Certains des partenaires prennent en charge la partie transport (lignes haute tension). Un autre prestataire assure, pour sa part, la partie distribution (basse et moyenne tension, gestion des compteurs et des raccordements). Les tarifs d’acheminement ne doivent pas varier en fonction du fournisseur.

Taxes

Enfin, les quatre taxes pesant sur l’électricité sont en constante hausse et pèsent 35% de la facture finale à faire payer par les consommateurs. La TVA est applicable aux prix de distribution et de la consommation. On trouve une taxe pour le financement des énergies renouvelables. Un autre type de taxe est également à prendre en compte pour éviter les surprises. On l’appelle taxe à la consommation finale. Cette dernière varie en fonction des communes.

 

Be the first to comment on "Comprendre les tarifs de l’électricité en Île-de-France."

Leave a comment

Your email address will not be published.


*