Comment assurer la sécurité da sa copropriété ?

sécurité

La sécurité des copropriétaires et des visiteurs est un engagement primordial au sein d’une copropriété. Les vols et les agressions pouvant être fréquentes dans certaines zones, il faut donc assurer la sécurité des résidents.

Quelles sont donc les solutions, comment les mettre en place ? Nous allons tâcher d’y répondre dans cet article.

Faites confiance à un syndic de copropriété

Tout d’abord, sachez que le recours à une agence immobilière en tant que syndic de copropriété vous permet d’être assuré des démarches d’entretien des parties communes, et de la mise en conformité réglementaire de la copropriété.

Son rôle principal est de veiller au bon fonctionnement de l’immeuble. Il y a une gestion financière et administrative à sa charge. Cela comprend donc l’entretien et la sécurité de l’ensemble de la copropriété.

Les questions en mesure de sécurité sont donc décidées et votées à l’Assemblée Générale, et le syndic est tâché de prévenir à tous les résidents les différentes actions qui seront mises en place.

Choisir un portier à code

Plus connu sous le nom de digicode ou portier électronique, ce type de portier est sécurisante et il faut l’installer à tous les accès à la copropriété (comme par exemple la porte d’entrée donnant au hall). Seuls les résidents sont censés connaitre le code par mesure de sécurité. Bien souvent, les résidents le fournissent à leurs proches pour éviter qu’ils ne sonnent ou que ces derniers restent bloqués en bas de l’immeuble.

L’installation d’un interphone

Placé au niveau de la porte d’entrée principale de l’immeuble, l’interphone extérieur permet au visiteur de dialoguer avec le résident en appelant depuis une plaque nominative. Selon les visiteurs, les résidents ont le choix de leur ouvrir ou non. Par rapport à un clavier codé, ce système limite l’intrusion plus facile des visiteurs.

Dans le même principe, il est possible d’opter pour un vidéophone, qui permet de voir le visiteur sur le pallier, en plus de dialoguer avec lui. Un gain de sécurité supplémentaire. Attention, cette solution est plus coûteuse pour la copropriété.

La mise en place d’un sas d’entrée

Le sas d’entrée, bien que coûteux pour la copropriété est aujourd’hui un gage de sécurité supplémentaire pour l’ensemble des résidents.

Généralement, on retrouve une première porte d’entrée équipée d’un interphone ou vidéophone, puis une seconde porte d’entrée équipé d’un clavier codé ou d’un capteur de badge électronique. L’installation d’un sas d’entrée coûte généralement entre 8 000€ et 12 000€, sur la base de 15 logements.

Notez que le système de badge électronique reste une solution contestée par les résidents en copropriété.

L’installation de caméra de surveillance ou la présence d’un gardien

Dernières mesures supplémentaires mais coûteuse, la mise en place de caméra de surveillance et/ou la présence d’un gardien d’immeuble.

Les caméras de surveillance peuvent être installées si la mesure à été voté à l’AG des copropriétaires. Elles doivent être installées dans le hall d’entrée, les parties communes et dans le parking. Le prestataire en charge de leur installation est choisi par le syndic de copropriété. Les caméras de surveillance ont l’avantage d’être dissuasives.

Autre option, la présence d’un gardien. La copropriété peut disposer d’un vigile ou agent de sécurité qui réalise des rondes régulières, jour et nuit. Il peut être salarié de la copropriété ou bien un prestataire externe. Attention, cette surveillance humaine est relativement coûteuse. Un peu plus de 20€ de l’heure.

Be the first to comment on "Comment assurer la sécurité da sa copropriété ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*